jeudi 20 décembre 2012

Comment obstruer la vue du gardien (Screen shot)

Comment obstruer la vue du gardien (Screen shot)

ressource hockey joueur entraineur

De toutes mes années que j’ai joué au hockey, mes années Midget furent probablement mes plus belles années.  Mon rôle était principalement défensif.  J’aimais jouer la peste.  Et me positionner devant le filet pour obstruer la vue du gardien, je m’en faisais un devoir !

Obstruer la vue du gardien, ou en terme hockey screen shot, est une habileté qui est à mon avis, pas assez utilisée.  Pourtant, lorsqu’elle est effectuée efficacement, elle augmente considérablement les chances de marquer.

Il y a 2 méthodes pour obstruer la vue du gardien :

Directe.  C’est la méthode que j’utilisais.  Quand mon entraîneur me tapait sur l’épaule et me disait va faire ta job, c’est directement devant le filet que je me positionnais.  Mes lames de patins bien ancrées dans la glace directement en avant du gardien et face au joueur qui s’apprêtait à lancer.

Cela peut paraître simple mais au contraire, c’est plus difficile que l’on pense.  Tu es directement dans la zone la plus dangereuse du territoire ennemi.  L’alarme vient de sonner.  Il faut que tu t’attendre à recevoir de la visite : les défenseurs ! Leur seul objectif sera de te sortir de cette zone, et ce, peu importe les moyens.
C’est important à ce moment de garder son calme et d’accepter les coups qui te sont donnés.  Si les coups deviennent sournois, il risque de mettre son équipe dans le pétrin en écopant de pénalité.

J’ai appris avec le temps que l’on vient beaucoup plus efficace avec la méthode directe lorsqu’on bouge de temps à autre de gauche à droite, de l’avant et du reculons.  Tu fais travailler davantage le défenseur et les coups à ton endroit, son beaucoup moindre. 

Ton objectif principal est d’obstruer la vue du gardien… pas d’une bataille sans fin avec le défenseur.

Effet surprise.  Cette méthode devient de plus en plus populaire.  Ceci s’explique par l’efficacité des défenseurs et de la mobilité des gardiens qui ne cesse de s’améliorer.  Le joueur se place à côté du filet, loin du champ de vision du gardien.  S’il joue bien sa position, aucun défenseur ne sera prêt de lui.  Et dès qu’un coéquipier s’apprête à lancer au filet, il se dirige vers l’avant afin de prendre position.

Certes, le gardien a eu le temps de voir d’où venait la rondelle et se positionnera en conséquence.  Par contre, le simple fait que ce dernier te voit soudainement dans son champ de vision, le préoccupera une fraction de seconde.  En outre, le défenseur risque, dans le but de te  sortir de la zone dangereuse, obstruer lui-même la vue de son propre gardien.

Peu importe où tu es devant le filet, tu seras surveillé étroitement par un défenseur.  Il faut être prêt à faire face à la musique.  Mais le son de la sirène après un but, n’est-ce pas la plus belle des musiques?

Apprends à maîtriser cette technique et tu deviendras un joueur aimé de tous tes coéquipiers et tes entraîneurs.

En espérant que tu mettras en pratique ces conseils.  Merci de partager ce texte.


Steve Lauzon
Loz | Hockey
slauzon32@gmail.com