jeudi 27 décembre 2012

Des hommes d'influence

Des hommes d'influence


Comme à toutes les années, la période des fêtes est pour moi un moment pour réfléchir à l’année qui se termine et planifier la prochaine.  Et durant cet exercice, j’ai aussi réfléchi sur les personnes qui ont marqué ma vie. 


loz hockey ressource

Évidemment, il y a mes parents.  Ils le savent combien je les apprécie.  Mais il y a aussi d’autres personnes, mes coachs de hockey.

Durant les années 80-90, j’ai joué mon hockey mineur au niveau élite AA pour les Citoyens de Hull.  J’ai eu d’excellents coachs de hockey et j’en ai eu des moins bons.  Pour quelques unes de mes années, le respect de l’entraîneur était commandé par un régime de peur.   Si on ne jouait pas à la hauteur de notre potentiel, croyez-moi qu’on le savait dès notre arrivée sur le banc.  Et si l’équipe ne jouait pas à la satisfaction de l’entraîneur, on le savait lors du prochain entraînement.  La victoire à tout prix, sans nécessairement se soucier du bien-être de ses joueurs.  Heureusement que les temps ont changé et on voit moins ces méthodes aujourd'hui, mais malheureusement, on peut les voir encore…

Lorsque je réfléchis sur ces années, elles se classent toutes en bas de l'échelle au point de vue hockey et degré de plaisir.  Ce n’est pas des années qui me viennent à l’esprit lorsque je pense à mes belles années au hockey.  Est-ce que ce type d’entraîneur avait notre respect?  Je dirais que non.  Lorsqu’il faisait ses crisettes, on avait un sourire en coin sur le banc.  Lorsqu’il finissait de nous engueuler, on se levait les yeux vers le ciel.  On se disait « Y’a tu fini de faire son show ».  On l'évitait dans l’aréna.  En fait, on avait juste hâte que ça finisse.  On se la fermait.  Il croyait avoir notre respect... c'était tout le contraire.

Je réalise que le respect ne se commande pas par la peur ni par la manipulation des sentiments, du moins plus aujourd’hui.  Le respect se commande par le respect.

J’ai eu quelques années où mes entraîneurs étaient complètement l’opposé de ce que j’ai écrit plus haut.  Étaient-ils aussi stricts que le premier?  Sans aucun doute, sinon plus!  Étaient-ils plus exigeants que les autres?  Sans aucun doute, sinon plus!  Nous ont-ils fait patiner durant certaines pratiques?  Toutes les gouttes de sueur que j’avais dans moi.  M’ont-ils déjà fait savoir qu’ils n’étaient pas heureux de l’effort que je mettais dans mon jeu?  Oh que oui.  Mais est-ce que je les respectais?  Absolument. 

Pourquoi?  Parce qu’ils nous donnaient l’heure juste.  Ils nous disaient la vérité.  Ils n’ont jamais attaqué notre intégrité.  Ils nous corrigeaient lorsque c’était le moment.  Mais nous soulignaient aussi nos points à conserver.  On faisait une erreur?  Jamais ils nous pointaient du doigt en public, et ce, même si on était réellement dans l’erreur.  La conversation avait lieu après la partie avec le groupe d’entraîneurs.  Durant un match où tout allait mal, ils avaient le don de simplement nous donner une petite tape réconfortante sur l’épaule et cela voulait tout dire. 

Ce que je réalise aujourd’hui, ils avaient le respect de leurs joueurs pour une seule et unique raison : ils respectaient leurs joueurs.

J’ai eu ce type d’entraîneur lors de ma dernière année Peewee, première année Bantam et dernière année Midget.  J’ai aussi eu le privilège de coacher une équipe Bantam CC avec un entraîneur du genre.  Curieusement, c’est lors de ces années que nous avons gagné des tournois (4 années), des championnats de ligue (Peewee et Midget) et les championnats provinciaux (Bantam CC). 

Coïncidence?  Je ne le crois pas.

Paul G, Benoit L, Donald T / Guy R et Serge P, merci de m’avoir permis de vivre des années de hockey exigeantes mais combien positives.  Et ce, même au niveau élite AA.  Merci de m'avoir transmis, entre autres, les valeurs du leadership, travail d'équipe et d'éthique de travail.  Vous avez tous été de très grandes influences dans ma vie et si je peux être la moitié des coachs que vous avez été, j’aurai réussi.

Sur ce, j'aimerais vous souhaiter une période des fêtes riches en émotions positives et une année 2013 excitante.  De ma famille à la vôtre, Joyeuses Fêtes.

Steve Lauzon
Loz | Hockey
slauzon32@gmail.com