lundi 3 décembre 2012

Tactique offensive - Foncer au filet (non porteur)

Tactique offensive – Foncer au filet (non porteur)

Foncer : Aller très vite; charger à fond
Fonce vers le filet | Drive the net

Une des expressions que j’utilise le plus souvent durant un match de hockey est drive the net! (fonce au filet).  À mon avis, une équipe qui développe l’habitude de foncer au filet, augmente considérablement ses chances de marquer.

Lorsque je jouais (et encore aujourd’hui dans ma ligue de garage), les buts que je marquais étaient rarement des buts flamboyants.  La majorité d’entre eux ont été comptés sur un rebond, une déviation, ou une bataille 1 vs 1 devant le filet.  Ces buts n’auraient  jamais été comptés si je n’avais pas driver le net




Quand foncer au filet
Normalement, on demande à un joueur de foncer au filet durant une situation positive de surnombre.  Le porteur de la rondelle est souvent dans un corridor extérieur lorsqu’il traverse la ligne bleue (il longe la bande).   À ce moment, la responsabilité du 2e attaquant est de  foncer au filet à toute vitesse et se préparer à recevoir une passe.   S’il traine de la patte, le porteur n’aura pas d’option de passe, ce qui causera plus souvent qu’autrement, un revirement. 

Les responsabilités
Le défenseur doit contenir le porteur de la rondelle le long de la bande et graduellement réduire son espace disponible.  S’il effectue son travail adéquatement, le porteur n’aura d’autre choix que de faire une passe hâtive.
Le non porteur lui doit foncer à toute vitesse devant le filet et s’arrêter.  Le porteur n’aura probablement pas le temps de regarder exactement où est le non porteur puisqu’il sera concentré à essayer de déborder le défenseur.  S’il réussit à faire une passe, la rondelle se dirigera avec force devant le filet, exactement à la position où il s’attend à ce que son coéquipier soit positionné.  L’erreur la plus courante est que le joueur qui fonce au filet continu son élan vers le coin opposé et ne s’arrête pas.  C’est très difficile de marquer un but du coin de la patinoire !

Quoi faire devant le filet
Le non porteur doit tenir son bâton solidement, le conserver sur la glace et le pointer vers le filet.  On ne sait jamais quand la rondelle sortira du coin, donc il faut être prêt à toutes les éventualités.  Avec la possibilité qu’il peut y avoir plus d’un joueur entre le non porteur et la rondelle, les chances sont qu’il ne verra même pas la rondelle venir à lui.  Elle risque d’apparaître sans avertissement devant le filet.
Si le porteur est débordé par le défenseur qui le met en échec, il se peut que le non porteur soit seul quelques instants devant le gardien avant de recevoir la passe.  Le non porteur doit alors tenter de se démarquer du défenseur qui a effectué son repli défensif.   Il faut rester face au jeu et tenter de se positionner entre lui et le filet, bâton sur la glace et pointé vers le filet.  De cette façon, lorsque la rondelle arrivera, il aura l’opportunité d’avoir un lancer franc vers le filet. 

Les 3 règles sont :

  1. Foncer au filet
  2. Arrêter et se démarquer devant le filet
  3. Être prêt à recevoir la passe

Voici un parfait exemple d'un joueur qui fonce au filet.  Conséquence : son premier but dans la ligue Nationale!


En espérant que vous mettrez ces quelques conseils en pratique.  Merci de partager ce texte.

Steve Lauzon
Loz | Hockey
slauzon32@gmail.com






Cet article a été rendu possible grâce aux ressources suivantes :