jeudi 17 janvier 2013

Conseils pour bloquer des lancers

L’art de bloquer des lancers, parce que c’est réellement un art, est un jeu défensif extrêmement utile et excitant à regarder.  Si l’exécution est faite correctement, elle crée une opportunité à ton équipe de reprendre possession de la rondelle, et à l’occasion, partir en échappée. 



Mais trop souvent j’ai vu des jeunes qui avaient l’opportunité de bloquer un lancer se tourner le dos, jouer le flamant rose en soulevant une jambe ou encore, sauter complètement dans les airs pour éviter la rondelle.  La peur de se blesser causait ces gestes réactifs mais en réalité, les chances de blessure sont beaucoup plus grandes lorsqu’on réagit de la sorte.  Voici donc quelques conseils pour te permettre de bloquer des lancers de façon sécuritaire.

Oui, il faut être courageux
Le conseil le plus important que je peux te donner est de positionner tes jambes et ton corps tout droit devant le lancer.  Plis un peu tes genoux pour avoir une meilleure stabilité, les bras et les mains collées le long de ton corps.  Tu deviens alors un bouclier humain !

Si tu es bien positionné, la rondelle devrait te frapper au plein centre des jambières.  Et les jambières offrent tellement de protection aujourd’hui que plus souvent qu’autrement, c’est le bruit de la rondelle sur tes jambières qui t’indiquera que tu as bloqué le lancer. 

Par contre, si tu as peur de te faire frapper par la rondelle et tourne ton corps devant le lancer (ou tu fais le flamant rose en soulevant une jambe), les risques de blessure augmentent considérablement.  En effet, tu risques que la rondelle frappe directement ta cheville ou encore, le côté de ta jambe où tu as le moins de protection.  Et crois-moi, une rondelle qui frappe directement ta cheville n’est pas quelque chose qui fait trop de bien. 

À moins que tu sois assez courageux pour te dresser droit devant le lancer, il serait préférable que tu t’enlèves de sa trajectoire tout simplement.

Tente d’être le plus près possible de celui qui effectue le lancer
C’est l’évidence même.  Plus près tu es du tireur, moins de temps que la rondelle a pour prendre de la vitesse.  Plus tu es loin, plus tu risques d’obstruer la vue de ton gardien.  Tu augmentes aussi le risque de recevoir le lancer à un endroit autre que tes jambières, exemple en plein centre de l’estomac. 

Rappelles-toi que tu n’es pas le gardien.  Si tu décides de bloquer le lancer, bloque le!   Ou enlèves-toi de sa trajectoire pour laisser ton gardien le faire.

La position de ton bâton
Si tu es en face du tireur, n’essaie pas d’utiliser ton bâton pour bloquer le lancer, surtout si tu ne portes pas de grillage complet.  Pourquoi?  La rondelle ou encore, le bâton de l’adversaire pourrait dévier sur ton propre bâton et te frapper en pleine figure.  À moins que tu veuilles absolument faire une visite chez le dentiste, garde ton bâton sur les côtés.

La glissade à la Guy Carbonneau
Guy Carbonneau, ex-joueur et entraîneur du Canadien de Montréal, était reconnu pour ses habiletés à bloquer des lancers.  Il avait le don de glisser exactement au bon moment pour effectuer le bloque.  C’est une habileté extrêmement difficile à maîtriser mais atteignable ! 

Si tu es confortable à bloquer des lancers debout, essaie de le faire en effectuant une glissade du côté en face du tireur.  Tout comme le bloque debout, tes jambières devraient être une par-dessus l’autre et dirigées vers le tireur.  Assures-toi de ne pas glisser trop rapidement sinon tu risques de te sortir du jeu si défenseur décide de faire une feinte de lancer.

Bien que bloquer des lancers comporte toujours un risque de blessure, les risques sont diminués voire éliminés si la technique est effectuée correctement.  Passe par-dessus ta peur de la rondelle et tentes de bloquer des lancers.  Tes coéquipiers admireront ton dévouement envers l’équipe.
  • Sois courageux
  • Positionnement
    • Colle tes jambières
    • Plis un peu tes genoux pour une meilleure stabilité
    • Garde la tête haute
    • Positionne tes bras et tes mains le long de ton corps
    • Fais face au tireur
  • Le bâton sur le côté et non vers l’avant
  • Explose en échappée lorsque tu réussis à bloquer la rondelle !
  • Ne tourne jamais ton dos au jeu.  Ne te tourne jamais du côté.  Ne soulève jamais une jambe.  Ne positionne jamais ton bâton vers l’avant.  Rappelles-toi que tu veux bloquer le lancer et non obstruer la vue de ton gardien.

En espérant que mettras ces quelques conseils en pratique.  Merci de partager ce texte.

Steve Lauzon
Loz | Hockey
slauzon32@gmail.com

Cet article a été rendu possible grâce aux ressources suivantes :