lundi 7 janvier 2013

Sérieux, applaudir une erreur?

Sérieux, applaudir une erreur?


La question de la semaine Attitude Loz Hockey m’a fait réfléchir beaucoup sur comment nous réagissons lorsqu’un de nos joueurs fait une erreur.  J’ai réalisé qu’il y a des moments pour adresser l’erreur par la correction mais j’ai aussi réalisé qu’il y a d’autres moments pour l’applaudir.

Applaudir une erreur?  Sérieusement?  Oui.

Loz Hockey Ressource

Nous les entraîneurs et parents voyons souvent les erreurs comme étant quelque chose de négatif.  Certes, on se passerait bien de chacune des erreurs de nos enfants mais la réalité fait en sorte que ce soit impossible.  Le jeu serait alors ennuyant à mourir.

Lorsqu’un joueur fait une erreur, j’ai souvent vu des situations où les parents avaient les deux bras dans les airs avec une expression faciale qui voulait tout dire.  Ou encore, un entraîneur qui procède à un changement rapide dans le but de retirer le joueur fautif en question afin de le sermonner.  Et je n’essaie pas de jouer à l’autruche, j’ai moi-même été coupable de ces deux situations.

Mais quand applaudir une erreur?  Il y a plusieurs moments ou est-ce qu’un jeune joueur de hockey essaie de prendre la bonne décision, mais ses habiletés actuelles ne permettent pas de bien la compléter.

Reprenons l’exemple du scénario #1.  Le jeune défenseur, voyant que l’adversaire à causer un revirement, a pris la bonne décision de rebrousser chemin afin d’éviter une échappée.  Il jouait peut-être à la perfection le 2 vs 1, bloquant la ligne de passe avec son bâton, diminuant graduellement l’écart avec le porteur de la rondelle le forçant ainsi à effectuer un lancer d’un angle restreint.  Malheureusement, au moment d’effectuer son pivot, il trébuche et l’adversaire en profite pour marquer un but.

Le fait que le jeune joueur (dans ce cas-ci, disons novice ou atome), ait eu la vigilance de rebrousser chemin et de jouer le 2 vs 1 est quelque chose qui mérite d’être applaudis.  Certes, il a fait l’erreur de trébucher, mais il a aussi démontré une bonne anticipation et une bonne tactique défensive.

Transformer la frustration et le sentiment de rejet que le joueur peut ressentir après une de ses erreurs en une forme d’encouragement positive, est un excellent moyen de motiver les jeunes joueurs à continuer de travailler et de ne pas avoir peur de prendre à nouveau des risques.  C’est ce que j’appelle du hockey positif.

Je ne dis pas de se mettre les deux pieds sur le banc et commencer à applaudir à deux mains à toutes les fois qu’un joueur fait une erreur.  Vous savez très bien que ce n’est pas le sens du message.  Au contraire, les joueurs pourraient penser que vous riez d’eux et vous pourriez perdre le respect.

Ce que je dis, lorsqu’une erreur se produira et que vous constatez que le jeune joueur a tout fait en son possible, aller voir le joueur en question.  Dites-lui que vous avez remarqué la bonne prise de décision qu’il a faite et encouragez-le à la refaire si la situation se reproduit.

Il n’est pas le premier à faire une erreur au hockey.  Il ne sera certainement pas le dernier.

Alors la prochaine fois, posez-vous la question “Est-ce que le joueur a essayé de prendre la bonne décision?”.  Si oui, applaudissez l’effort et encouragez-le à essayer de nouveau.

Réservez les correctifs pour les moments où un joueur agit de façon égoïste, ne travaille pas pour le bien de l’équipe ou encore, se comporte de façon irrespectueuse.

Avec de la pratique et une bonne éthique de travail, un joueur qui démontre une bonne prise de décision va éventuellement devenir un bon joueur de hockey.

Reconnaître quand applaudir une erreur est une leçon importante que tous les coachs et parents devrait avoir à cœur.

Merci de partager ce texte.



Steve Lauzon
Loz | Hockey
slauzon32@gmail.com