mercredi 22 janvier 2014

Les règles d'or de l'attaquant

Les règles d'or de l'attaquant

L’année dernière, en parcourant le web, j’ai trouvé un excellent document qui énumérait les règles d’or à maîtriser pour un défenseur au fur et à mesure que ce dernier progresse au travers des différents niveaux du hockey. Je vous invite à en faire la lecture au : http://www.lozhockey.com/2012/12/les-regles-dor-du-defenseur.html

Loz Hockey.  Ressource gratuite regroupant trucs, conseils, vidéos et exercices pour joueurs et entraîneurs de hockey
Loz Hockey - Les règles d'or de l'attaquant

Du même auteur, coach John Russo, je vous présente les règles d’or pour les attaquants. À imprimer, mémoriser et surtout appliquer durant vos entraînements et vos matchs. Les meilleurs joueurs de hockey sont des adeptes de ces règles.

Si tu es un joueur qui détient une vitesse et des habiletés moyennes, sans aucun doute tu réussiras à augmenter ton niveau de jeu simplement en appliquant les règles d’or.

Bien qu’elles puissent sembler évidentes, elles peuvent prendre plusieurs années d’effort concentré pour que la majorité des joueurs puissent bien les exécuter automatiquement. Cette réaction automatique est ce que les entraîneurs devraient enseigner et ce que les joueurs devraient viser.

Voici les règles :

  1. Connaître ton rôle sur la patinoire – dans chacune des trois zones – et t’assurer de le remplir. N’essaie pas de remplir le rôle d’un de tes coéquipiers puisque tu vas échouer dans le tien. Pose des questions durant les entraînements si tu n’es pas certain sur une situation de jeu. Jouer du hockey intelligent permet de remporter des matchs.
  2. Effectue à pleine vitesse ton repli défensif jusqu’au moment où tu réussis à couvrir un adversaire dans ta zone. Effectuer son repli défensif à pleine vitesse est simplement le complément d’attaquer à pleine vitesse. Ne sois pas un joueur unidirectionnel.
  3. Lorsque tu effectues ton repli défensif, choisi le joueur le plus à découvert sans la rondelle. Si la rondelle est dans ton entourage immédiat, il est probablement approprié de mettre de la pression sur le porteur. Par contre, les joueurs sans la rondelle sont souvent les plus dangereux. Souvent, il est plus efficace de laisser le porteur de la rondelle au défenseur afin de concentrer ses énergies à couvrir et couper les lignes de passe avec le non porteur.
  4. Donne le maximum à chacune de tes présences, ensuite procède à un changement. À tous les niveaux du hockey, l’effort maximum et des présences courtes sont ce qui est désiré par les entraîneurs.
  5. Envoie la rondelle profondément en zone adverse quand toi ou un de tes coéquipiers est fatigué. Un trio avec des membres fatigués est très vulnérable. Ce n’est pas productif de jouer fatigué. Il est préférable de créer un arrêt de jeu dans la zone défensive qu’essayer de la défendre avec peu d’énergie.
  6. Attaque toujours avec la rondelle. Ne laisse pas l’opportunité aux joueurs adverses de te rattraper. Une attaque avec pression est beaucoup plus difficile pour un défenseur à couvrir et résulte souvent en des situations de 2 vs 1 et 3 vs 1.
  7. Au lieu de transporter la rondelle, déplace celle-ci vers l’avant par des passes à des coéquipiers libres. Par la suite, déplaces-toi rapidement afin de joindre l’attaque. Ne fait pas des passes à des coéquipiers qui sont couverts. Transporter la rondelle est l’alternative la plus lente.
  8. Développe l’habitude de lancer au filet lorsque tu es dans l’enclave, à moins que tu as l’option d’une passe évidente. C’est rarement productif de manier la rondelle dans l’enclave, à moins de vouloir créer un angle plus prononcé vers le filet ou encore, permettre à tes coéquipiers de se positionner pour un rebond. Les passes d’extra paraissent bien mais éliminent beaucoup de chance de marquer. La stratégie offensive clé au hockey est de diriger des tirs vers le filet de l’enclave. Lorsque possible, ce genre de lancer doit être pris.
  9. Utilise toujours un lancer balayé ou du poignet lorsque tu lances de l’enclave. Les lancers frappés n’offrent pas autant de rapidité d’exécution ni de précision de l’enclave.
  10. Déplaces-toi vers la haute enclave quand un de tes coéquipiers a la rondelle profondément dans la zone. Déplaces-toi vers la basse enclave quand tes défenseurs ou attaquants positionnés dans la haute enclave prennent possession de la rondelle et est en mesure de diriger un tir vers le filet. Positionné dans la haute enclave quand la rondelle est profondément dans la zone offensive résultera en plus de tentatives d’obtenir un tir franc vers le filet. Par contre, quand ton défenseur est en mesure de diriger un tir vers le filet, se déplacer dans la basse enclave permet d’obstruer la vue du gardien et de se positionner pour un rebond. Évidemment, il y a des exceptions mais le concept de base est important.
  11. Prends soin de ne pas créer d’hors-jeu lorsque ton équipe attaque en situation de surnombre (2 vs 1, 3 vs 2, etc.). C’est critique que vous puissiez compléter autant d’attaque en surnombre que possible durant un match. Il est mieux d’être conservateur et s’assurer de pénétrer dans la zone après que la rondelle y soit entrée.
  12. Lorsque tu envoies la rondelle profondément dans la zone adverse, dirige ton lancer dans le coin opposé puisque l’angle que la rondelle sortira du coin sera difficile à juger pour le défenseur et le gardien adverse. Lancer la rondelle sur le gardien ou encore, le long de la rampe permet au gardien adverse de reprendre aisément le contrôle de celle-ci et de relancer rapidement une attaque.
  13. Lorsque ton équipe est à court d’un joueur, assures-toi de ne pas mettre tes énergies à couvrir uniquement un seul adversaire. Les chances de marquer sont améliorées lorsque moins de joueurs sont impliqués dans une situation d’avantage numérique (exemple, 4 vs 3 est mieux que 5 vs 4).
  14. Ne réplique pas suite à une mise en échec ou autres infractions, qu’elle soit légale ou non. Une des tâches des attaquants est d’être en mesure de prendre des mises en échec et continuer à jouer. Souvent, les officiels vont manquer l’infraction originale et vont pénaliser celui qui répliques.
  15. Communique avec tes coéquipiers. C’est une des composantes importantes du travail d’équipe. Ne communique jamais avec l’adversaire. C’est rarement d’utilité et tu risques d’exposer tes émotions.
  16. Pratique continuellement les aspects les plus faibles de ton jeu. Détaches-toi de l’habitude de toujours lancer au filet lorsque tu as du temps libre dans les entraînements. Il y a des habiletés beaucoup plus importantes. Si tu pratiques tes lancers, lance lorsque tu es en mouvement.
  17. Sur la patinoire du quartier, dans le sous-sol de la maison ou encore, dans le stationnement, dès que l’opportunité se présente, pratique tes techniques de maniement de rondelle et autres tactiques individuelles.
  18. Cherche à devenir un joueur complet, autant défensivement qu’offensivement.

Concentre-toi à développer, perfectionner et maîtriser ces habiletés. Demandes à ton entraîneur d’inclure ceci dans ton plan de développement.

Encore une fois, tout le crédit revient à coach John Russo. L’article original peut être trouvé ici https://sites.google.com/site/lozhockeyblog/goldenrule_forward.pdf

J’espère que vous mettrez ces conseils en pratique.

Merci de partager ce texte.

Steve Lauzon
Loz | Hockey