mardi 27 mai 2014

5 conseils pour profiter de ton été

Durant mes années au hockey mineur, le moment que je détestais le plus était le début du printemps puisque ma saison de hockey se terminait. À mon époque, le hockey printanier n’était pas aussi popularisé qu’il l’est aujourd’hui donc prolongé sa saison de quelques semaines n’était pas à la portée de tous.


Loz Hockey.  Ressource gratuite regroupant trucs, conseils, vidéos et exercices pour joueurs et entraîneurs de hockey
Pratique un autre sport !

Si tu es comme moi, un mordu du hockey, c’est une période difficile à accepter. Ça recommence juste en août ! Qu’est-ce que je vais faire d’ici ce temps-là?!? Inquiète toi pas, août va arriver assez rapidement… trop rapidement diront certains.

Je te propose ci-dessous 5 conseils pour profiter au maximum de ton été en préparation de ton prochain camp d’entraînement.

Décroche !
À mon avis, c’est important de prendre quelques semaines, voire mois pour décrocher complètement du hockey. Il faut recharger nos batteries! Prendre le temps de faire d’autres choses et d’oublier les arénas quelque peu. Et si tu joues au hockey de printemps, c’est d’autant plus important de prendre ces quelques semaines de congé une fois la mini-saison terminée. Ce faisant, tu arriveras au camp d’entraînement avec un désir de reprendre l’action. Le hockey va t’avoir manqué et tu auras l’énergie mentale nécessaire pour débuter une nouvelle saison.

Pratique un autre sport
Non seulement la pratique d’un autre sport permet l’utilisation et le développement des muscles qui ne sont normalement pas utilisés au hockey, ça permet de développer des réflexes rapides, de la vitesse et de demeurer en bonne condition physique. En outre, la majorité des joueurs de hockey de la LNH vous diront qu’ils ont pratiqué un autre sport tel que le soccer, le baseball, le football et autres durant la période estivale.

De nos jours, il ne faut pas chercher à devenir un excellent joueur de hockey, il faut plutôt chercher à devenir un excellent athlète. C’est ce que les dépisteurs de talent recherchent… des athlètes.

Pratique ton lancer et le maniement de ton bâton
Le meilleur investissement que tu peux faire pour toi-même est de te procurer un filet, des rondelles et une surface de pratique (shooting pad). Après tes vacances du hockey, engages-toi à tirer 50 à 100 rondelles par jour dans le filet désert. J’ai un programme de 30 jours pour développer un tir puissant et précis.  Clique sur le lien suivant pour le télécharger.  Si tu as des questions, n'hésite pas à communiquer avec moi par courriel.

En effectuant des lancers régulièrement, tes muscles se développeront, deviendront plus forts et seront plus efficaces. Vise les coins supérieurs et inférieurs. Effectue des lancers balayés, du poignet, frappé et du revers. Effectue chaque lancer comme si tu avais véritablement l’intention de marquer un but.

En outre, une des choses les plus faciles à pratiquer à la maison est le maniement du bâton et de la rondelle. Toujours sur ta surface de pratique, entraînes-toi à dribbler la rondelle, la bouger rapidement du côté avant et du côté revers. Entraînes-toi à bouger la rondelle autour de ton corps en entier (avant vers l’arrière, gauche vers la droite, avant vers la droite, etc.).

Entraînement hors glace
Améliorer ses techniques de patin durant l’été est quelque chose qui peut s’avérer difficile, à moins que tu sois en mesure d’avoir du temps de glace. Par contre, améliorer ta puissance ainsi que ta force d’accélération est quelque chose qui peut très bien se faire à la maison. Si tu mets un peu d’effort dans cet aspect, tu deviendras un joueur plus rapide et causeras certainement une surprise lors de ton prochain camp d’entraînement.

Si tu veux avoir plus de chances de marquer il est important de développer ta force d’accélération. Non seulement c’est important, c’est même essentiel. Si tu veux améliorer ta force d’accélération, il faut que tu entraînes tes muscles à travailler de la même façon qu’ils le font sur une glace. Des sprints courts et explosifs t’aideront à développer ta force musculaire et d’accélération.

Temps de glace
Certaines associations offrent aujourd’hui des séances de mises en forme avant le début des camps d’entraînement officiel. Si tel est le cas, je te suggère d’y participer puisque cela te permettra de dégourdir tes jambes et de casser ton nouvel équipement. En plus, tu seras fin prêt pour ton camp d’entraînement. Si c’est impossible, cherche à participer à une école de hockey ou autres camps du genre.


Bref, si tu mets c’est 5 conseils à exécution, tu auras eu l’opportunité de recharger tes batteries tout en te préparant adéquatement pour ta prochaine saison de hockey.

N’hésite pas à m’envoyer un courriel à slauzon32@gmail.com si tu désires avoir des idées d’entraînement hors glace. Je pourrai certainement t’aider ou encore, te diriger vers des ressources spécialisées.

Bon été et merci de partager ce texte.


Steve Lauzon
Loz | Hockey