jeudi 2 avril 2015

Le hockey, beaucoup plus que les victoires et les défaites

« L’atmosphère est différente lorsque tu entres dans le vestiaire suite à une victoire ou une défaite. Tu le remarques par le comportement et le langage corporel des joueurs. Il n’y a aucun doute que pour les joueurs, la victoire procure du plaisir et très importante à leurs yeux, mais… »

Loz Hockey.  Ressource gratuite regroupant trucs, conseils, vidéos et exercices pour joueurs et entraîneurs de hockey
Le travail d'équipe


On a du plaisir à jouer au hockey puisqu’on joue à un jeu, on fait un entraînement physique, on interagit avec ses coéquipiers et on tisse des nouveaux liens d’amitié. Pour les joueurs et les parents, c’est souvent un des buts premiers, peu importe combien de matchs l’équipe gagne ou perd durant une saison.

Mais avoir du plaisir à jouer au hockey n’est habituellement pas le seul objectif des joueurs et des parents. Pour la plupart, développer ses habiletés physiques et mentales et gagner des matchs va de pairs avec l’aspect plaisir du hockey.

Plusieurs parents reconnaissent une autre dimension importante que procure le fait de jouer un sport d’équipe. Cette dimension n’est pas nécessairement apparente aux yeux des joueurs à premiere vue. C’est la croissance personnelle du joueur, incluant sa confiance et son estime personnelle.

Cette dimension du jeu est très importante pour la plupart des parents et une fois que leur carrière au hockey mineur se termine, les joueurs en reconnaissent souvent son importance. Lorsque les joueurs traversent les différentes étapes de leur vie, on espère qu’ils seront en mesure d’appliquer les bonnes habitudes et aptitudes qu’ils auront développées au hockey.

Pour un joueur, la vraie victoire dans le court et long terme inclus: avoir du plaisir, se sentir bien, faire de l’exercice, créer des amitiés, gagner des matchs, apprendre l’esprit sportif, respecter les règles, développer des habiletés physiques et mentales, développer son caractère et apprendre à être un joueur d’équipe tout en apprenant à gérer la victoire et la défaite dans le respect de l’adversaire et des officiels.

En tant qu’entraîneur, un de vos objectifs doit être de livrer tous les aspects de la vraie victoire à votre équipe et à chacun des individus qui la compose.

La croissance personnelle est largement développée par les habiletés mentales requises pour jouer au hockey, bien que la confiance et l’estime personnelle, respect des règles, coéquipiers, entraîneurs, officiels et adversaires proviennent de tous les aspects.

Les habiletés mentales que l’on développe en jouant au hockey sont:

Stratégie. Comprendre l’importance de bien planifier son match (système de jeu à utiliser, routine d’avant match, etc.) en fonction de l’adversaire rencontré.

Tactique. Comprendre l’importance du souci du détail dans ce qu’on doit faire pour bien exécuter la stratégie.

Concentration. Comprendre l’importance d’être concentré pour bien exécuter la tactique au bon moment et dans les bonnes circonstances.

Écouter. Comprendre que l’écoute est beaucoup plus importante que le parler si l’on essaie d’apprendre quelque chose de nouveau.

Communiquer. Comprendre que c’est pratiquement impossible d’exécuter quelque chose avec ses coéquipiers sans une forme de communication sur et hors la glace. Même un simple regard dans les yeux peut être suffisant lorsqu’on s’attend à recevoir une passe.

Bien se positionner. Comprendre que dans un jeu d’équipe, tous les joueurs ont un rôle à jouer et être pris hors position pour réaliser un objectif personnel peut pénaliser l’équipe tout entière.

Contrôle de la rondelle en équipe. Comprendre que l’équipe peut contrôler la rondelle beaucoup plus longtemps que n’importe quel individu peut le faire seul.

Ardeur au travail. Comprendre que sans ardeur au travail, pas grand-chose ne sera accompli.

Ténacité. Comprendre que si on essaye à répétition sans abandonner facilement, beaucoup plus de choses sont généralement accompli.

Anticipation. Comprendre que les actions des autres peuvent raisonnablement être prédites selon certaines circonstances si on se donne la peine de les étudier.

Désir. Comprendre que normalement tout débute par le simple désir de vouloir la rondelle.

Passion. Comprendre que des nouveaux sommets peuvent être atteints si l’on est passionné par ce que l’on fait.

Discipline. Comprendre que pour le bien de l’équipe, des fois il faut se dédier à faire des choses que l’on ne veut pas nécessairement faire mais que l’on doit faire pour devenir un meilleur joueur.

Courage. Comprendre qu’à l’occasion on doit surmonter notre peur de l’échec ou du contact physique pour accomplir ce que l’on veut.


Alors en tant qu’entraîneur, il faut cultiver avant tout l’essence de la vraie victoire. En bout de ligne, on va contribuer beaucoup plus dans la vie des joueurs que simplement gagner des matchs de hockey.

Cet article a été traduit librement. L’article original peut être trouvé sur http://www.hockeyplayerdeveloper.com . Tout le crédit revient à revient à l'auteur de l'article original.


Steve Lauzon
Loz | Hockey