Le système d'échec avant 2-1-2

À mon avis, le 2-1-2 est le système d’échec avant idéal pour créer un momentum tôt dans la partie. On y applique une pression agressive, limite l'espace disponible et précipite les gestes des défenseurs. Ce faisant, des revirements favorables sont alors créés.
 
En outre, puisqu’il est simple à comprendre, c’est un des premiers systèmes que l’on enseigne aux jeunes joueurs.

Il y a 2 variantes populaires au système :
 
2-1-2 large
 
2-1-2_Large.jpg
 
Comment l’exécuter (rôles et responsabilités)
 
Attaquants
  •  F1 (1er joueur dans la zone)
    • Joue le porteur de la rondelle
    • Applique une pression agressive sur le défenseur porteur en le forçant à se diriger derrière son filet
  • F2 (2e attaquant dans la zone)
    • Se positionne près du poteau éloigné
    • Vient fermer l’option du wheel
    • Réagit à une passe entre défenseurs (over)
  • F3 (3e attaquant dans la zone)
    • Demeure au haut du cercle de mise au jeu
    • Applique une pression sur l’ailier ou le centre si le défenseur adverse tente de leur effectuer une passe
    • Couvre la zone centrale forçant ainsi l’adversaire à effectuer une sortie de zone le long des rampes
    • Couvre le défenseur qui perce (pinch)
Défenseurs
  • D1 (côté rapproché)
    • Protège la ligne bleue et demeure en position
    • S’occupe de l’appui au F3 lorsque ce dernier effectue une pression sur l’adversaire le long de la rampe
  • D2 (côté éloigné)
    • Perce (pinch) seulement du côté éloigné. Sur le côté rapproché, la responsabilité revient au F3
    • Couvre le centre de la patinoire
    • Récupère les rondelles libres
    • Soupape de sécurité

 

2-1-2 rapproché

2-1-2_Rapproche.jpg

Comment l’exécuter (rôles et responsabilités)
 

Attaquants

  • F1 (1er attaquant dans la zone)
    • Joue le porteur de la rondelle
    • Prend un angle intérieur vers l’extérieur pour forcer le défenseur porteur à faire demi-tour
    • Neutralise le défenseur le long de la bande et attend que le F2 vienne récupérer la rondelle
  • F2 (2e attaquant dans la zone)
    • Supporte le F1
    • Une fois que F1 a neutralisé le défenseur porteur, récupère la rondelle
  • F3 (3e attaquant dans la zone)
    • Demeure au haut du cercle de mise au jeu et suit la rondelle d’un côté comme de l’autre
    • Applique une pression sur l’ailier ou le centre si le défenseur adverse tente de leur effectuer une passe
    • Couvre la zone centrale forçant ainsi l’adversaire à effectuer une sortie de zone le long des rampes
    • Couvre le défenseur qui perce (pinch)

Défenseurs

  • D1 (côté rapproché)
    • Protège la ligne bleue et demeure en position
    • S’occupe de l’appui au F3 lorsque ce dernier effectue une pression sur l’adversaire le long de la rampe
  • D2 (côté éloigné)
    • Perce (pinch) seulement du côté éloigné. Sur le côté rapproché, la responsabilité revient au F3
    • Couvre le centre de la patinoire
    • Récupère les rondelles libres
    • Soupape de sécurité
Il n’y a pas nécessairement une option meilleure que l’autre. Il faut choisir son système basé sur les forces et faiblesses de l’adversaire.
 
Les avantages
  • Permet de créer un momentum tôt dans la rencontre
  • Permet d’avoir une pression immédiate profonde dans la zone offensive
  • Élimine l’option du wheel et over
  • Permet de créer des revirements en notre faveur
  • Récupération de rondelle rapide
  • Le F3 ajoute un excellent support défensif
Les désavantages
  • Pour être efficace, doit être effectué à pleine vitesse
  • Si mal exécuté ou les joueurs sont lent à réagir, on devient vulnérable à une situation de "chip the board". Le chemin est complètement libre par la suite.
Il est important de retenir que bien que cette stratégie soit efficace, elle peut être battue. Pour vraiment déstabiliser l’adversaire, varier votre système au cours d’un match.

En espérant que vous mettrez en pratique cette stratégie.
 

Merci de partager cet article.

Steve Lauzon
Loz | Hockey
Loz_Hockey_favicon144x144.png
 
Toute reproduction de cet article est autorisé par Steve Lauzon en autant que vous conservez un lien original vers l’article du blogue et que vous incluez la signature affichée au bas de celui-ci.