lundi 2 avril 2018

Petit geste - Grande importance

Ce billet n’est pas sur le hockey mais bien sur une expérience vécue, au cours de la dernière semaine, grâce au hockey.  Une expérience qui est importante pour moi de partager.

Un petit geste, grand signe de respect

Mise en contexte : L’équipe de mon fils Joshua participe à la demi-finale de ligue.  La série est égale 1 victoire de chaque côté.  Le gagnant du match ultime méritera le droit de représenter la région de l'Outaouais aux championnats provinciaux, soit la Coupe Dodge au Québec.  Autant pour les joueurs que les entraîneurs (même les parents), le match était d’une très grande importance et l’adversaire était coriace, ayant eu avantage sur nous tout au long de la saison.  Les attentes étaient que le match serait intense, physique, rapide et excitant.  Durant les quelques jours qui ont précédé le match, la préparation était la priorité de tous. 

Voilà, le jour arrive et l’heure de se présenter à l’aréna sonne.                                                                 

Loz Hockey.  Ressource gratuite regroupant trucs, conseils, vidéo et exercices pour joueurs et entraîneurs de hockey
Être solidaire envers un chum... beaucoup plus important qu'un match de hockey
Les circonstances font qu’un ancien coéquipier joue maintenant pour l’adversaire.  Un jeune homme que j’ai appris à connaître dans les années passées.  Respectueux et qui prend toujours la peine de me dire bonjour lorsqu’on se voit. 

Tout au long de la saison, l’amitié envers ses ex-coéquipiers n’existait plus sur la glace.  Lors des matchs de saison régulière, ce même ex-coéquipier a donné des mises en échec percutantes, compté des buts importants et a réussi à déconcentrer certains des joueurs.  En fait, il a joué son rôle à perfection.  À le regarder jouer, il était clair que ce fut une grosse perte pour l’organisation que l’on représente.  Il aurait cadré à merveille dans notre équipe. 

Avant le match, on le voit avoir des discussions et faire quelques accolades à ses ex-coéquipiers.  Bizarre, la tension est à son comble, pourquoi ils agissent ainsi?  La raison était qu’il venait de les informer que sa mère, bien connue de tous, devra se battre contre son propre adversaire… le cancer. 

Dès lors, l’importance du match venait de tomber d’un échelon.  Les accolades, les encouragements et les bons mots pour réconforter un chum primaient.  Entre parents, on était tous sous le choc.  On ne parlait plus du match mais bien de la situation.  Ça se peut pas... pourquoi???

Et sans même le réaliser, les joueurs commencent à sauter l’un après l’autre sur la glace pour jouer le match.  En guise de support à leur coéquipier, l’adversaire ont « tapé » la palette de leur baton de couleur rose.  Tous les coéquipiers, sans exception.  Je suis persuadé que ce geste a touché la famille en question. 

Mais ce que j’ai vu par la suite m’a complètement renversé.  En guise de support à ce même jeune homme, ses ex-coéquipiers ont tous utilisé du ruban rose pour « taper » leurs jambières.  Tous sans exception.  

Ils peuvent bien être adversaire sur la glace et l’enjeu du match pouvait bien être une participation au championnat le plus convoité de tous les hockeyeurs… ils étaient avant tout des chums et tous ont compris à ce moment que le hockey passait en second.

J’aimerais vraiment féliciter toute l’organisation des Ambassadeurs de Gatineau MdAA ainsi que des Voisins de Papineau MdAA pour le geste de solidarité que vous avez faites envers l'un des vôtres.  Le hockey est une école de vie et vous avez démontré que même dans l’adversité, ce qui a de plus important c’est le support que l’on peut donner à autrui.  BRAVO et bon courage à la famille concernée.  J’ai eu la chance de côtoyer la dame en question durant une saison complète et par la force de caractère qu’elle démontre, je n’ai aucun doute qu’elle arrivera à surmonter cet obstacle de la vie. 

Cet épisode m’a fait aussi réfléchir à un ami proche qui doit également se battre devant, disons-le, ce cancer de marde.  C’est très difficile de voir un chum dans cette situation et maudit que j’aimerais avoir la solution pour l’aider à réaliser cette épreuve.  Lui donner les outils nécessaires, la pilule miracle, voire même prendre une partie de son défi.  Mais le petit geste effectué par ces jeunes hommes m'ont fait réaliser que tout ce que je peux faire est de faire ce qu'ils ont fait lors de ce match.  Être solidaire envers mon ami, l’encourager et croire que nous aurons l’opportunité à nouveau de discuter de tout et de rien autour d’un feu de camp.  

Et ça, je le crois du plus profond de moi-même ! 

Bon printemps !

Pour faire un don à la société canadienne du cancer, veuillez cliquer ici : http://www.cancer.ca/fr-ca/?region=qc

Steve Lauzon
Loz | Hockey

samedi 24 mars 2018

(Exercice) Sortie de zone OVER D2D - 1vs1

(Exercice) Sortie de zone OVER D2D - 1vs1


Loz Hockey.  Ressource gratuite regroupant trucs, conseils, vidéo et exercices pour joueurs et entraîneurs de hockey
Sortie de zone over D2D - 1vs1

L’exercice que je veux vous présenter dans cette vidéo s’intitule Sortie de Zone Over D2D avec 1vs1.

Le OVER D2D fait partie des 5 sorties de zone de base et cette sortie peut être enseigner à tous les niveaux (évidemment, au niveau atome par exemple, les tactiques collectives ne doivent pas être le focus de l'entraînement !).



Loz Hockey.  Ressource gratuite regroupant trucs, conseils, vidéo et exercices pour joueurs et entraîneurs de hockey
Mise en place de l'exercice

Mise en place
  • 2 groupes en simultané
  • D (1 et 2) patine jusqu'au point de mise au jeu et fait un pivot avant/arrière.  
  • A1 fait une passe au D1.  
  • D1 fait une transition et effectue un OVER par la bande au D2.  
  • D2 fait une sortie et effectue une passe en mouvement au A1 qui a coupé dans la zone (timing) pour recevoir la passe
  • D2 joue maintenant le 1 VS 1 versus le A1 qui provient de l'autre côté


Vidéo explicative





Points clés
  • Sortie de zone de base Loz Hockey
  • Communication
  • Jeux de pieds et pivots
  • Contrôle de l’écart 
  • Jouer un 1vs1
  • Se démarquer

Steve Lauzon
Loz | Hockey

mercredi 7 mars 2018

(Exercice) Le baron rouge - jeu en zone restreinte

(Exercice) Le baron rouge - jeu en zone restreinte






J’aimerais vous présenter dans ce vidéo, un jeu en zone restreinte que j’ai utilisé à plus d’une reprise dans le passé.  Il se nomme le baron rouge.

Si vous voulez terminer l’entraînement sur une bonne note, je vous recommande fortement cet exercice qui met l’emphase sur la créativité offensive et compétition saine.

Ressource gratuite regroupant trucs, conseils, vidéo et exercices pour joueurs et entraîneurs de hockey

Et c'est bien le baron rouge et non le bâton rouge tel que je mentionne à quelques reprises dans le vidéo :-)


Ressource gratuite regroupant trucs, conseils, vidéo et exercices pour joueurs et entraîneurs de hockey
Jeu en zone restreinte : Le baron rouge

Mise en place

  • Placer les filets tel qu'illustré sur le diagrame.  Jouer un 3vs3.  
  • Utiliser 5 joueurs pour débuter le jeu, 2 par équipes et 1 qui est le baron rouge.  
  • Le baron est toujours à l'offensive et peut patiner tout partout et compter pour l'équipe qui a possession de la rondelle.  Ceci créé continuellement des situations de 3vs2



Points clés

  • Créativité
  • Anticipation
  • Démarquage
  • Intensité




Merci à Tonik Web Studio pour la production et la logistique de cette capsule.



Steve Lauzon
Loz | Hockey

jeudi 22 février 2018

(Conseil) 5 conseils pour préparer votre équipe pour les séries

(Conseil) 5 conseils pour préparer votre équipe pour les séries





Pour la plupart d’entre nous, la saison régulière est terminée et nous sommes en préparation pour la seconde saison, les séries éliminatoires. Tous les efforts qui ont été mis au cours de la dernière année seront mis à profit au cours des prochaines semaines.  C’est une période ultra excitante puisque chaque match et entraînement sont importants.

Une équipe qui est bien préparée augmente considérablement ses chances de bien performer et de remporter les grands honneurs.  Je vous propose alors 5 conseils pour bien préparer votre équipe en vue des prochaines séries.

Conseil #1 : Entraîneurs, faite de la révision
Rendu à ce stade de la saison, ce n’est plus le temps de présenter des nouveaux concepts ou stratégies à son équipe.  Concentrez vos énergies à revoir les concepts clés que vous avez travaillés tout au long de la saison.  Par exemple :

  1. Les tactiques individuelles : revisitez le contrôle de l’écart, le chip the board, les techniques de mise en échec corporelles et au bâton, de mise au jeu, de démarquage, de bataille 1vs1, etc.; 
  2. Travaillez les petits détails avec vos gardiens.
  3. Faites une revue de votre système défensif et d’échec avant et assurez-vous surtout que vos joueurs connaissent leurs rôles et responsabilités;
  4. Revisitez le triangle et le cycle offensif;
  5. Revisitez vos unités spéciales.

Durant la période des séries, le nombre d’entraînements risque de diminuer. Aussi bien en profiter pour effectuer une révision de qualité.  Les petits détails feront toute la différence dans les matchs importants. 

Conseil #2: Contrat d’engagement collectif
Je ne vous apprends rien en mentionnant que la fixation d’objectif est la clé fondamentale du succès. Comment se fait-il alors que peu de gens s’en fixent, encore moins les équipes de hockey? Avant le début des séries, organisez une rencontre d’équipe et déterminer ensemble une vision commune pour les séries.  Pas uniquement votre vision, mais la vision de l’ensemble de l’équipe.  Demandez à chacun que-ce qu’il est prêt à faire pour les succès de l’équipe.  Il est important de ne pas uniquement axer sur des objectifs de performance.  Incluez aussi des objectifs d’effort. 

Loz Hockey.  Ressource gratuite regroupant trucs, conseils, vidéo et exercices pour joueurs et entraîneurs de hockey
5 conseils pour préparer votre équipe pour les séries
Conseil #3 : Analysez votre adversaire
Il est important de prendre quelques instants afin de bien analyser l’adversaire que vous aurez à faire face. Si vous avez pris des notes au cours de la saison, faites-en une révision avec vos adjoints. Discuter des forces et des faiblesses, s’ils ont un trio en particulier à surveiller, quel système d’échec avant ils pratiquent, etc.  En vous posant ces quelques questions, vous serez en mesure de dresser un plan de qualité et ainsi bien préparer votre équipe.

Conseil #4 : La psychologie
Les séries apportent leurs lots de défis psychologiques pour tous les athlètes (et les entraîneurs aussi!). En effet, la pression à bien performer, les distractions, les matchs sans lendemain, le contrôle émotionnel, ou encore les discussions d’après match avec les parents, sont tous des éléments qui ajoutent un stress au joueur. Le rôle de l’entraîneur est d’essayer de diminuer cette pression additionnelle et de rediriger la concentration du joueur sur le présent. Il faut plutôt focaliser sur le processus, qu’est-ce qu’il faut faire pour remporter le match, plutôt que sur la victoire comme tel. Il est important de faire comprendre aux joueurs qu’hier est dans le passé et que demain n’est pas arrivé. Focalisé sur le présent. C’est un facteur important au succès en série.

Conseil #5 : Porte une attention particulière à ta préparation
Et le dernier conseil d’adresse aux joueurs.  Je crois que le seul conseil que j’ai à te donner est le plus important de tous.  Porte une attention particulière à ta préparation.  Par cela je veux dire :

  1. couche-toi à des heures raisonnables. Évite les party surtout la veille des matchs. Le repos est ton plus grand allier 
  2. surveille ton alimentation en évitant le fast-food ou toute autre nourriture qui gruge ton énergie au lieu de t’en donner, surtout la journée des matchs. Mange des repas équilibrés et laisse le temps à ton système de bien digérer.
  3. Bois beaucoup d’eau. Durant la période des séries, tu devrais toujours avoir une bouteille d’eau avec toi. Bois avant, pendant et après le match.
  
Pour un compétiteur, les séries sont sans l’ombre d’un doute le meilleur moment de la saison.  Les entraîneurs doivent rappeler aux joueurs que même s’il y a possibilité d’élimination, il est important d’avoir du plaisir et profiter de l’opportunité de compétitionner ensemble vers un but commun. Il ne sert à rien d’ajouter de la pression inutile puisque celle-ci viendra sûrement d’ailleurs.

Je vous souhaite bonne chance dans la poursuite de votre objectif.  Rappelez-vous que le succès d’une saison ne se mesure pas uniquement par le nombre de victoires et de tournois que l’équipe a remportés.  Ça se mesure aussi par les sacrifices et les engagements que tous ont pris envers les succès de l’équipe.  Par le sentiment d’avoir tout donné pour le bien de son équipe.

Merci à Tonik Web Studio pour la production et la logistique de cette capsule.

Steve Lauzon
Loz | Hockey

mardi 6 février 2018

(Conseil) Comment prendre des statistiques efficaces

(Conseil) Comment prendre des statistiques efficaces






Au cours des dernières saisons, je me suis offert auprès de l’équipe d’entraîneur de mon fils, comme volontaire afin de faire la saisie des statistiques durant les matchs.  C’est quelque chose que j’adore puisque ça me permet de voir, d’analyser mais aussi apprécier le match d’une toute autre façon.   

Au fil des ans, je me suis développé une méthode qui je crois être très efficace et permet aux entraîneurs d’avoir de l’information précise sur chacun de leurs joueurs, voir même de l’équipe au grand complet.

Loz Hockey.  Ressource gratuite regroupant trucs, conseils, vidéo et exercices pour joueurs et entraîneurs de hockey


Par contre, j’aimerais immédiatement ajouter un bémol.  Je crois dur comme fer qu’une statistique a toute son importance tant et aussi longtemps qu’elle est utilisée afin d’aider le joueur à progresser.  Elles doivent demeurer privées et servir comme un outil de communication entre l’entraîneur et le joueur en question.  D’ailleurs, plusieurs associations interdisent l’affichage de statistiques.  Mais je répète, utiliser dans un contexte de développement, c’est un outil très efficace et je vous recommande fortement de l’adopter.

Et oui je sais qu’il existe plusieurs applications tablettes qui permettent la capture de statistique durant un match.  Pour être honnête, j’en ai utilisé plusieurs et aucune ne me satisfaisait pleinement.  Je vous propose mon système, un système manuel qui vous permettra, lorsque vous l’aurez maîtrisé, de saisir une panoplie de statistiques individuelles.

Pour que le système fonctionne, il y a 3 critères importants à respecter
  • Avoir un entraîneur (ou un parent) dédié à la capture des statistiques.  Cette personne ne peut pas être derrière le banc mais doit être dans les gradins, loin des distractions.
  • Connaître par cœur les joueurs par numéro.  Tout le système est basé sur les numéros des joueurs alors savoir identifier rapidement le numéro est un prérequis.
  • Avoir quelques stylos en réserve !
Une fois que vous aurez maîtrisé le système, les statistiques que vous serez en mesure de compiler sont les suivantes. 

·       Pour chacun de vos joueurs
o   Tir en périphérie
o   Tir de l’enclave
o   Chance de marquer
o   Tirs bloqués
o   Mise en échec
o   Revirements en zone défensive, neutre et offensive
o   Tirs qui n’ont pas atteint le filet
o   Mises au jeu perdues et gagnées en zone défensive, neutre et offensive
o   + et –
o   But (incluant celui gagnant), passes et minutes de pénalités
·         Pour votre équipe
o   Efficacité en avantage numérique
o   Efficacité en désavantage numérique
·         Celles de l’adversaire, que l’on utilisera pour les statistiques de vos gardiens
o   Tir en périphérie
o   Tir de l’enclave
o   Chance de marquer

Loz Hockey.  Ressource gratuite regroupant trucs, conseils, vidéo et exercices pour joueurs et entraîneurs de hockey
Exemple de feuille de match

À la fin de la partie, lorsque j’ai accès à la feuille de matchs, c’est à ce moment que je mets à jour

  • But (incluant celui gagnant), passes et minutes de pénalités 
  • Efficacité en avantage numérique
  • Efficacité en désavantage numérique
Oui ça semble gros et vous vous dites sûrement que vous n’y arriverez jamais.  J’admets que ça prend de la pratique mais faites-moi confiance, après quelques parties, ça deviendra presque seconde nature ! 

Vous n’êtes pas obligé de tout compiler la première fois… vous pouvez débuter par les lancers et les chances de marquer et lorsque vous serez confortable, vous intégrer une nouvelle statistique.  Et peut-être même que l’entraîneur ne désire pas chacune de ces stats.  Concentrez-vous sur celles identifiées par le groupe d’entraîneur.

Prenez le temps de vous asseoir avec vos joueurs et laisser les chiffres parler.  À titre d’exemple, disons qu’un de vos attaquants dirigent beaucoup de lancer vers le filet mais très peu de la zone payante, discuter avec lui de quelques trucs et conseils comment augmenter son taux d’efficacité.  Après quelques matchs, assoyez-vous à nouveau avec lui et démontrer lui sa progression.  Il n’a rien de plus motivant pour un athlète de voir qu’il progresse.  Et c’est notre responsabilité en tant qu’entraîneur de s’assurer que chacun de nos joueurs progresse, peu importe l’objectif.

En terminant, dans la description de la vidéo, je vous partage 
J’espère que ça vous a plu et que vous saurez utiliser les statistiques dans votre plan de développement.

Merci à Tonik Web Studio pour la production et la logistique de cette capsule.



Steve Lauzon
Loz | Hockey

vendredi 26 janvier 2018

(Exercice) Sortie de zone wheel - 2vs1

(Exercice) Sortie de zone wheel - 2vs1


Loz Hockey.  Ressource gratuite regroupant trucs, conseils, vidéo et exercices pour joueurs et entraîneurs de hockey

L’exercice que je veux vous présenter dans ce vidéo s’intitule Sortie de Zone Wheel avec 2vs1.  Puisque c'est l’une des 5 sorties de zone de base, c’est un exercice qui peut s’adresser à tous les niveaux.  Toutes les positions sont impliquées et il permet de conserver un rythme à l’entraînement.

Loz Hockey.  Ressource gratuite regroupant trucs, conseils, vidéo et exercices pour joueurs et entraîneurs de hockey
Sortie de zone wheel - 2vs1

Mise en place
  • Divise le groupe comme sur le diagramme.  
  • 1D dans chaque coin pour partir
  • Au sifflet (2 côtés en même temps), le D se dirige vers le haut du cercle, effectue pivot et récupère rondelle derrière le filet (WHEEL).  
  • F dans la zone centrale pénètre dans zone défensive et s'ouvre comme option de passe.  
  • F dans le coin longe la bande et s'ouvre comme option de passe.
  • D coupe le long du poteau et a l'option de faire une passe à l'un des 2F.  
  • Les 2F vont jouer un 2vs1 en zone opposée
  • Une fois la passe effectuée, D vient couper son gap avec les 2F qui viennent du sens inverse.  
  • 2vs1


Vidéo explicative





Points clés
  • Sortie de zone de base Loz Hockey
  • Jeux de pieds et pivots
  • Contrôle de l’écart 
  • Jouer un 2vs1
  • Se démarquer

Steve Lauzon
Loz | Hockey

vendredi 5 janvier 2018

(Capsule sur glace) Situation 1vs1 devant le filet

(Capsule sur glace) Situation 1vs1 devant le filet


Les statistiques démontrent que la grande majorité des buts aujourd’hui sont marqués dans un petit rayon devant le filet. Donc c’est très important, si tu es le défenseur, de bien protéger cette zone.  Et si tu es l’attaquant, il est important de savoir comment se démarquer afin de profiter des opportunités qui se présente.

Pour les batailles devant le filet, les joueurs qui appliquent les points clés présentés ci-dessous, sont ceux qui obtiennent la confiance de l'entraîneur en situation critique.


Loz Hockey.  Ressource gratuite regroupant trucs, conseils, vidéo et exercices pour joueurs et entraîneurs de hockey
Situation 1vs1 devant le filet

Mise en place
  • A1, D1 et D2 se positionne comme sur le diagramme. 
  • Au signal de EN, bataille 1vs1 dans le coin de la patinoire
  • A1 doit faire passe à D2 et se diriger devant le filet. 
  • D1 doit être D-Side et appliquer les points clés.  
  • D2 effectue lancer au filet. 
  • D1 et A1 doivent demeurer sur la pointe des pieds pour récupérer rondelle libre.


Vidéo explicative







Points clés (défenseur)

  • Jouer le D-Side auprès du joueur marqué et ce, jusqu'au filet
  • Accès au bâton de l'adversaire
  • Contact visuel avec le porteur de la rondelle
  • En position de bloquer le lancer
  • Prise d'information
  • Sur la pointe des pieds pour récupérer rondelle libre


Points clés (attaquant)
  • Libérer sa palette
  • Écran devant le gardien
  • Déranger le défenseur
  • En position de reprendre les retours de lancer
  • Pointe des pieds pour récupérer rondelle libre


Steve Lauzon
Loz | Hockey

mercredi 6 décembre 2017

(Capsule sur glace) Situation de rush 1vs1 gap control

(Capsule sur glace) Situation de rush 1vs1 (gap control)


Jouer défensivement un rush en situation de 1 vs 1. Une tactique importante à travailler avec vos défenseurs tout au long de l’année. Le défenseur doit apprendre à gérer l'écart qu'il a avec le porteur de la rondelle, utiliser son bâton activement et diriger celui-ci le long de la rampe afin d'éviter une percée vers le centre de la patinoire.

Voici un exercice simple mais combien efficace pour enseigner à un défenseur comment bien gérer l'écart (gap control).

Loz Hockey.  Ressource gratuite regroupant trucs, conseils, vidéo et exercices pour joueurs et entraîneurs de hockey
Situation de rush 1vs1 (gap control)


Mise en place
  • A1 se positionne à la ligne rouge.  
  • D1 près de la bande à la ligne bleue.  
  • Au signal, EN positionne une rondelle en zone libre (zone mauve).
  • A1 va récupérer la rondelle et fait un demi-tour vers la gauche ou droite.  
  • D1 réduit immédiatement l'écart (gap control)
  • D1 fait quelques croisements vers le centre et utilise par la suite la technique du C-CUT (éviter les croisements)
  • Il gère son écart, palette à palette et dirige A1 le long de la rampe pour lui appliquer une mise en échec (zone verte).


Vidéo explicative







Points clés (défenseur)
  • Transition vers le centre pour protéger le centre de la glace
  • Croisements au début pour prendre vitesse suivi du C-CUT.  Éviter croisements
  • Palette à Palette
  • Contrôle de l'écart (gap control)
  • S'ajuster à la vitesse de l'adversaire
  • Appliquer un contact physique et/ou mise en échec (pour les catégories ou c'est permis)
  • PRISE D'INFORMATION
Pièges à éviter
  • Chercher à déjouer le défenseur (il faut plutôt chercher l'espace libre !)
  • Ne pas varier sa vitesse (il faut varier sa vitesse)


Steve Lauzon
Loz | Hockey

lundi 27 novembre 2017

8 conseils pour maximiser vos pratiques demi-glace

Je voulais dédier cet article à une problématique qui existe de plus en plus au hockey mineur, soit la disponibilité des heures de glace. Pour remédier à ce problème, les équipes sont dans l’obligation de partager leur temps de glace avec une autre équipe. Certes, tout entraîneur préfère avoir une pleine glace pour travailler avec son équipe. Mais les circonstances font que ce n’est plus possible aujourd’hui. Il faut apprendre à composer avec la situation.


Loz Hockey.  Ressource gratuite regroupant trucs, conseils, vidéo et exercices pour joueurs et entraîneurs de hockey.



Je suis de ceux qui croient que même avec une demi-glace, on peut arriver à bâtir un entraînement de qualité et travailler tous les aspects du jeu, incluant les habiletés techniques, les tactiques individuelles et collectives et oui, même les stratégies.

Ci-dessous, je vous propose quelques conseils afin que vous puissiez maximiser le potentiel de votre entraînement. Plusieurs de ces conseils peuvent également être appliqués à un entraînement pleine glace.


#1 - La clé est dans la préparation
La clé première afin d’assurer une fluidité à votre pratique est de prendre le temps de bien la préparer. Il est facile de constater les entraîneurs qui se sont bien préparés versus ceux qui improvisent. Le symptôme le plus commun d’un entraînement improvisé est la mauvaise gestion du temps. Les joueurs ne savent pas trop quoi faire, effectuent moins de répétitions et les adjoints courts après les instructions.

Prenez 20-40 minutes pour bien planifier votre séance. Partagez votre pratique avec vos adjoints et expliquez à vos joueurs le premier exercice dans le vestiaire avant même de sauter sur la patinoire. Lorsqu’un entraînement est bien préparé, les joueurs savent ce qu’ils ont à faire, les adjoints sont utilisés à bon escient et la gestion du temps est optimale.

Note : Il n’est pas nécessaire d’utiliser un logiciel pour dessiner vos pratiques. Par contre, c’est un outil extrêmement utile qui vous permettra à la longue, de sauver du temps de planification. Un des avantages est que vous pouvez sauvegarder vos exercices et vos plans d’entraînement afin de les réutiliser plus tard. L’outil que je vous recommande est DRILL DRAW (http://www.drilldraw.com/en/Home), qui est un logiciel que l’on doit installer sur son ordinateur. Je l’utilise depuis plusieurs années. Il existe d’autres outils tels que HOCKEYSHARE (https://www.hockeyshare.com/) et COACHTHEM (https://coachthem.com/).


#2 - Nommer vos exercices
Afin de réduire le temps d’explication au tableau, je vous recommande fortement d’avoir à votre disposition une douzaine d’exercices que vous utilisez régulièrement. En outre, prenez le temps de leur trouver un nom. À titre d’exemple, il y a quelques années, un de mes adjoints m’avait proposé un exercice que j’ai immédiatement adopté. Je l’ai nommé son nom de famille. Dès que je nommais l’exercice, les joueurs savaient immédiatement où se positionner et les adjoints où placer les rondelles. Dans un délai de 30 secondes, l’exercice pouvait débuter.


#3 - Utiliser vos adjoints
Combien de fois ai-je vu un entraînement ou l’adjoint est le long de la rampe à regarder l’exercice se dérouler et l’entraîneur-chef faire seul les correctifs. Certes, l’adjoint a la responsabilité d’être proactif et faire les correctifs qu’il juge nécessaire. Mais plus souvent qu’autrement ils ne le font pas puisqu’ils se sentent exclus. Les adjoints sont essentiels au succès d’une équipe.

Impliquez vos adjoints dans vos entraînements ! Donnez-leur l’opportunité d’expliquer un exercice au tableau pendant que vous placez les rondelles. Donnez-leur l’opportunité de diriger un atelier et faire les correctifs aux joueurs. Le principe du « one-man-show » ne s’applique plus aujourd’hui. Il faut travailler en équipe. Je vous assure que si vous impliquez vos adjoints dans vos entraînements, ces derniers deviendront plus dynamiques ce qui aura un impact direct sur vos joueurs.


#4 - Communiquer avec l’entraîneur-chef
Je vous recommande fortement d’entrer en communication avec l’entraîneur avec qui vous partager la glace et discuter ensemble de la possibilité d’effectuer quelques exercices communs où la pleine surface serait utilisée (voir 10-30-10). Un exercice d’activation, mouvement continu (flow drill) ou autres. Ceci permettra aux 2 équipes de maximiser leur temps sur la glace.


#5 - Le 10-30-10
Le format que je vous recommande d’utiliser pour un entraînement demi-glace de 50 minutes est le 10-30-10 et il va comme suit :
  • Un bloc commun de 10 minutes où les deux équipes profiteront de la pleine glace. Un exercice d’activation, un flow drill où tout autre exercice ou les joueurs pourront profiter de la pleine glace. Un des deux entraîneurs prend la responsabilité de diriger ce bloc;
  • Un bloc de 30 minutes demi-glace avec son équipe. Prenez ce bloc pour travailler sur les aspects de votre plan de saison.
    • Diviser votre glace en station afin de travailler les habilités techniques et les tactiques individuelles par position (devrait être la majorité de votre temps);
    • Faites des exercices afin de travailler votre jeu collectif (tactique collective);
    • Jeux en zone restreinte;
    • Utilisez la stratégie du 1/3 de glace. Voir plus bas pour plus de détails.
  • Un bloc commun de 10 minutes afin de clore l’entraînement où les deux équipes pourront profiter à nouveau de la pleine glace. Jeu en zone restreinte, flow drill ou autres. Un des deux entraîneurs prend la responsabilité de diriger ce bloc.


#6 - Faites des stations
L’un des meilleurs moyens afin de conserver votre entraînement dynamique est de faire l’utilisation de stations. Les stations permettent de garder les joueurs actifs puisqu’elles maximisent le nombre de répétitions qu’ils font. Effectuez une rotation après 8-9 minutes.  Quelques idées de ce que vous pouvez travailler dans une station :
  • Station réservée aux gardiens;
  • Station de technique de patin;
  • Station de passes courtes, longues, soulevées, etc.;
  • Station de bataille 1vs1 en coin de patinoire;
  • Station de protection de rondelle;
  • Station de tir (poignet, frappé, revers, etc.);
  • Station de cycle offensif;
  • Station de récupération de rondelle en fond de territoire;
  • Station de contact physique et/ou mise en échec;
  • Avec un peu de créativité, on peut arriver à bâtir une station pour travailler n’importe quelle facette du jeu.


#7 - Jeux en zone restreinte
De plus en plus d’entraîneurs utilisent les jeux en zone restreinte dans la planification de leurs entraînements. À mon avis, le plus grand avantage des jeux en zone restreinte est qu’ils simulent les différentes situations de bataille que le joueur aura à faire face dans un match. Les joueurs doivent être plus créatifs et apprendre comment se sortir d’une situation ou l’espace est limité.

Il y a plusieurs avantages à utiliser les jeux en zone restreinte dans un entraînement. En voici quelques-uns :
  • Puisque la surface de jeu est plus petite, les joueurs ont tendance à conserver la rondelle moins longtemps et cherchent les différentes options de passe;
  • Les joueurs sont continuellement en mouvement;
  • Les joueurs touchent plus souvent à la rondelle et développent leurs techniques de réception et de protection de rondelle;
  • Les joueurs apprennent l’importance du jeu de pied et à faire des passes courtes et précises;
  • Les défenseurs apprennent à mieux couper les lignes de passes;
  • Les attaquants apprennent à mieux supporter leurs partenaires.
  • Et beaucoup d’autres !
Sur le blogue, dans la section boîte à outils, je vous liste 2 ressources dans laquelle vous pourrez trouver une série de jeux en zone restreinte : http://www.lozhockey.com/p/boite-outils.html


#8 - Le 1/3 de glace
Durant le bloc de 30 minutes, une stratégie que vous pouvez adopter est d’utiliser le 1/3 de glace pour travailler chacune des 3 différentes positions (attaquant, défenseur et gardien). Ceci permet aux deux équipes de profiter de la pleine glace et aux joueurs de focaliser sur des tactiques reliées à leur position.   D’un commun accord avec l’autre entraîneur, diviser la glace comme suit :
  • Utiliser 1/3 de la glace pour travailler avec les attaquants;
  • Utiliser 1/3 de la glace pour travailler avec les défenseurs;
  • Utiliser 1/3 de la glace pour travailler avec les gardiens.
Des éléments que vous pouvez travailler avec les attaquants et défenseurs :
  • Patin : par exemple, agilité, équilibre, coordination, avant, arrière, virage, pivot, départ, accélération, arrêt, approche au porteur, latéral, changement de vitesse, rapidité des pieds, avec la rondelle, etc.
  • Lancer : par exemple, lancer balayé, du poignet, frappé, revers, lobé, sur réception, déviation, en échappée, retour, coins bas, coins haut, enclave, de la pointe, etc.
  • Passe / contrôle de la rondelle : par exemple, par l’avant, du revers, touch, flip, lobe, saucer, par la bande, wrap, courte, longue, dégagement, positionnement, quand faire, utilisation des patins et gants, etc.
  • Mise en échec : par exemple, contact physique, mise en échec au bâton, stick press, poke check, sweep check, lift check, approche au porteur, neutraliser, bumping, contrôle de l’écart, bloquer, utilisation des mains, utilisation du bâton, rushing, contenir l’adversaire, 1 vs 1, yeux sur la poitrine, communication, jouer l’ombre, etc.
  • Autres : par exemple, positionnement dans les 3 zones, foncer au filet, mise aux jeux, feintes, lire et réagir, obstruer la vue du gardien, protéger la rondelle, transporter la rondelle, pénétrer en zone par la bande, tête toujours en mouvement, maniement de la rondelle à vitesse rapide, jeu en zone restreinte, communication sur la glace, bloquer des lancers, 2 vs 1, 3 vs 2, etc.
  • Consolider les habiletés et tactiques individuelles déjà acquises.

Des éléments que vous pouvez travailler avec les gardiens :
  • Patin : par exemple, la position de base, la zone réservée, patin du devant, du reculons, par terre, debout, avant, arrière, latéraux, etc.
  • Positionnement : par exemple, utilisation des angles, face à la rondelle, orientation avec le filet, positionnement du bâton, recouvrement, position du gant, papillon, debout, jouer le poteau, lire et défier le porteur, etc.
  • Arrêts : par exemple, du gant, du bloquer, jambières, bâton, corps, patin, contrôler les rebonds, les yeux sur la rondelle, déviations, la vue obstruée, les échappées, défier le porteur, poke check, sweep check, les glissades, papillons, sans bâton, etc.
  • Habiletés avec le bâton : par exemple, maniement du bâton, les passes du devant et du revers, les passes longues, le wrap, positionner la rondelle, etc.
  • Consolider les habilités et tactiques individuelles déjà acquises.

Les adjoints peuvent donner les ateliers et les correctifs tandis que les entraîneurs-chef circulent d’une station à l’autre et corrigent au besoin.

À mon avis, il faut arrêter de penser en silo. Notre objectif premier comme entraîneur est le développement du joueur. En regroupant les joueurs des deux équipes par position, on maximise ainsi leur développement. Évidemment, ceci est possible tant et aussi longtemps que l’écart en âge et habilités est similaire. Et même là, durant l’exécution de l’exercice, les entraîneurs peuvent s’assurer que les joueurs de même niveau fassent l’exercice ensemble.

J’espère que ces quelques conseils vous aideront à maximiser vos pratiques/entraînements demi-glace. Si vous avez d’autres conseils, merci de me les partager et j’adapterai volontiers cet article !
Merci de partager ce texte.

Steve Lauzon
Loz | Hockey
slauzon32@gmail.com


Toute reproduction de cet article est autorisé par Steve Lauzon en autant que vous conservez un lien original vers l’article du blogue et que vous incluez la signature affichée au bas de celui-ci.

mercredi 1 novembre 2017

(Capsule sur glace) Approche au porteur - rôle du F2

(Capsule sur glace) Approche au porteur - rôle F2


Loz Hockey.  Ressource gratuite regroupant trucs, conseils, vidéo et exercices pour joueurs et entraîneurs de hockey


L'approche au porteur est une tactique très importante à maîtriser pour vos joueurs.  Une bonne approche au porteur permet à une équipe de récupérer plus rapidement la rondelle et initier une attaque offensive.

L'approche au porteur devrait être intégrée dans une ou plusieurs de vos exercices et ce, à chacun de vos entraînements.  Voici un exercice simple mais combien efficace pour enseigner l'approche au porteur.

Loz Hockey.  Ressource gratuite regroupant trucs, conseils, vidéo et exercices pour joueurs et entraîneurs de hockey
Approche au porteur - rôle du F2
Mise en place

  • 1 attaquant et défenseur en situation de sortie de zone
  • 1 attaquant qui joue le rôle de F2.
  • D effectue un départ rapide et EN place une rondelle en fond de territoire.  D effectue une transition vers la rondelle
  • A1 se déplace en fond de territoire et s'ouvre en option de passe.  D effectue une passe précise et A1 patine vers la zone centrale.
  • A1 patine vers la zone centrale.
  • F2 effectue son approche au porteur en s'ajustant à la vitesse de A1.  Il garde son bâton actif vers le centre de la glace afin de couper l'accès à celle-ci.
  • F2 dirige le A1 le long de la rampe et applique un contact physique / mise en échec en s'assurant d'être palette à palette.
  • F2 récupère la rondelle et initie une attaque.
  • Variante #1: Ajouter un F1 qui met de la pression sur le D
  • Variante #2: Une fois la rondelle récupérer par F2, demi-tour sur lui-même et joue un 1vs1 contre le D


Vidéo explicative







Points clés
  • Transition vers la rondelle
  • S'ouvrir en option de passe
  • Passe précise
  • Fermer le centre avec un bâton actif
  • S'ajuster à la vitesse de l'adversaire
  • Palette à Palette
  • Appliquer un contact physique et/ou mise en échec (pour les catégories ou c'est permis)
  • PRISE D'INFORMATION

Steve Lauzon
Loz | Hockey