Trucs et astuces du coaching au hockey

Lors de la dernière formation pour entraîneur que j’ai assisté, le conférencier a mentionné quelque chose qui m’a frappé. Il a dit que bien que le hockey soit un sport collectif, la situation ou le jeu qui se répète le plus souvent durant une partie est le 1vs1.

En parcourant le web, je suis tombé sur un article écrit par Kim McCullough (voir crédit à la fin de l’article) dans lequel elle mentionne 3 erreurs que ses joueuses font qui la rende folle. Je trouve l’article très intéressant et c’est clair qu’il s’applique à mon quotidien d’entraîneur.

Une des tâches les plus difficiles pour un entraîneur au hockey mineur est de trouver de bons entraîneurs adjoints. Quelqu’un qui adhérera à votre plan de saison et qui saura vous épauler tout au long de la saison.

Être plus rapide, plus fort et plus habile sur patin c’est beaucoup plus que simplement patiner avec plus d’intensité. En fait, pour arriver à ces fins, il faut patiner plus intelligemment. Un des traits que l’on retrouve dans ceux qui excellent au hockey est qu’ils savent bien patiner.

Une des situations les plus courantes dans un match de hockey est lorsqu’un défenseur doit faire face à un rush offensif. Que ce soit des 1 vs 1, 2 vs 1, 2 vs 2 ou des 3 vs 2, le défenseur doit savoir sur quoi ou qui focaliser lorsque le rush se présente. Ceci lui permettra d’augmenter drastiquement…